Tout l’été pour travailler à sa reconversion professionnelle.

Tout l'été pour travailler à sa reconversion professionnelle - ThinkMapping cartes mentales maps étudiants

L’été, tout s’arrête moins qu’on croit, mais tout fonctionne plus différemment qu’on croit. Il s’agit donc de travailler sa reconversion d’une autre façon, mais au moins autant. La diversité des approches possibles avec ThinkMapping peut alors servir pour votre reconversion professionnelle.

Dans les entreprises, en effet, la vie continue. Pourtant l’ambiance et la manière de travailler se modifient, comme la répartition des tâches, les agendas s’assouplissent, sans que s’affichent des règles précises. D’où l’intérêt d’intégrer ces transformations provisoires pour saisir des opportunités et effectuer des mues personnelles.

Décider de tirer profit de l’été pour sa reconversion professionnelle.

Les accompagnateurs aussi prennent des vacances, d’où la tentation de relâcher les efforts. Heureusement ThinkMapping offre deux solutions pour y remédier. Grâce au partage d’écrans, d’abord, le travail à distance est facile et productif. Le support en format mind-mapping aide à la compréhension ; de courtes conversations téléphoniques maintiennent le dynamisme.

Par ailleurs, les vacances se prêtent particulièrement à des ateliers ThinkMapping sans programme précis. Appelons-les des « openmaps ». On trouve toujours un support en mind-mapping correspondant à un besoin exprimé ou latent. Chacun vient avec ses préoccupations et sa curiosité, la solitude est rompue, le temps libre est valorisé.

Les personnes en reconversion professionnelle doivent aussi redoubler d’imagination pour tirer parti d’une situation inhabituelle. ThinkMapping aide à explorer les possibles, tout en gardant le cap ; le site affiche les contextes à traiter en incitant à se poser les bonnes questions. Ainsi les angles de vues se multiplient, sans que jamais l’objectif ne se perde.

Réseauter large

En été, les rendez-vous sont impossibles ou, au contraire, plus faciles à obtenir. Les interlocuteurs ont du temps, les entretiens sont efficaces. C’est le moment d’appliquer le principe « qui sort s’en sort », d’élaborer un plan de réseautage, cadré dans le temps, pour en faire un véritable exercice. Le volet réseau de ThinkMapping apporte le support technique adéquat.

Cette technicité, que cristallise le mind-mapping, conforte la démarche lorsqu’il s’agit de renouer avec de vieilles relations, perdues de vue depuis des années, ou avec des amis d’amis, un peu périphériques. Certes, l’entrée en matière est facile, « Je profite de l’été …… ». L’important est de savoir que dire ensuite, d’expliciter l’utilité de l’entretien, pour justifier l’entretien, le rendre fructueux. Le map « appel une relation indirecte » est là pour cela.

L’élargissement des perspectives, dû aux vacances, donne aussi l’occasion de travailler l’autre face du process des entretiens : savoir se rendre intéressant. Les interlocuteurs ont plus de temps, ils désirent exploiter ce moment béni pour étendre leurs connaissances. Cette disponibilité relative les rend plus sensibles à la qualité du discours de leurs visiteurs. C’est donc le moment de travailler ce qu’on raconte : anecdotes marquantes, réflexions documentées sur un secteur. La présentation en 2 minutes peut servir.

S’aérer profond

Pour les accompagnateurs, le registre change, il faut motiver différemment. En temps normal, la motivation consiste souvent à coller à l’actualité de la démarche : entretiens, mails de motivation, réponses à des annonces. En été, cette actualité est plus molle, il faut donc s’arrimer à autre chose, « vendre » du travail en profondeur, affiner notamment l’identifications des compétences et des cibles, pour tirer le meilleur parti de son parcours.

Pour l’accompagné c’est donc le moment d’élaborer des variantes de projets professionnels à partir d’un bilan fouillé. Des maps STAR fournissent la matière première, obligent à scruter tous les angles de vue. Les savoir-faire se précisent, on positive le passé.

C’est aussi l’opportunité de sortir des sentiers battus. Les candidatures moins stéréotypées trouvent leur chance dans les périodes de flou. Les organigrammes sont momentanément chamboulés, des besoins latents peuvent remonter à la surface, des points de vue divergents cherchent leur synthèse.

En agriculture l’été est le moment des récoltes ; pour la reconversion professionnelle, c’est plutôt le moment de semer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This