Préparer l’entretien d’embauche

Préparer l'entretien d'embauche : ThinkMapping cartes mentales maps étudiants

Rétablir l’équilibre des forces, voilà le but de la préparation !
Préparer l’entretien d’embauche, se fait à 360°. Tout y passe.
La préparation exploite les attentes et la curiosité du recruteur, afin de glisser un atout là où pourrait se deviner une faille. Cette préparation minutieuse et imaginative rend l’initiative au candidat.

On met en valeur deux potentiels :

  • la correspondance entre les questions à prévoir et les atouts à mettre en valeur
  • les convergences entre ce que l’on est et apporte et les besoins du recruteur

La balle est alors dans votre camp !

 

Positiver un passage obligé

Pas d’embauche sans un entretien et souvent sans plusieurs entretiens. L’employeur doit savoir si le candidat saura faire et s’il s’intégrera dans l’équipe. Pour le chercheur d’emploi il est donc impératif d’apprendre toutes les ficelles de cet exercice.

Ensuite cela collera ou pas ; en fait cela finira par coller quelque part, car on progresse à force de pratiquer et il y a tellement de cas de figure qu’on finit par trouver sa case.

La force du map « préparer l’entretien d’embauche » est d’unifier deux préparations :

  • réunir tous les détails du contexte
  • se préparer soi-même

car il s’agit de sentir le futur poste pour le « vivre » et faire percevoir qu’on est fait pour lui.

Faire mûrir

Le mind-mapping est efficace pour répéter son rôle comme au théâtre. L’idéal est de revenir plusieurs fois sur le sujet. On commence par réunir les informations, puis on passe en revue les questions qui pourraient tomber et on imagine enfin ce qui pourrait se produire au cours de l’entretien.

Rien ne se passera comme prévu, mais on improvise tellement mieux lorsqu’on a tout envisagé !

Au départ, pour préparer l’entretien d’embauche, on part d’un map vierge, même si l’entretien qu’on prépare ressemble à un autre. Cela oblige à explorer pour de vrai. Ensuite on revisite d’autres maps, cela donne des idées et du relief. En plus on apprend le métier grâce aux précieuses archives.

Dynamiser tout la démarche de recherche d’emploi

En effet la forte charge affective d’un entretien risque de faire perdre le fil de la démarche d’ensemble. La succession d’entretiens devient alors une série de tentatives usantes pour le candidat et peu instructives pour le recruteur. Or le candidat doit bien comprendre ce que cherche le recruteur et comment celui-ci procède pour alimenter son dossier de recrutement.

Pour se représenter tout ce qui constitue la chaîne du recrutement, le candidat peut s’aider des maps qui marquent les étapes :

Le candidat perçoit alors sa valeur et son apport ; il se sent maître d’un jeu.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This