Q.Q.O.Q.C.P.

QQOQCP : ThinkMapping cartes mentales maps étudiants

Exhaustif, simple, efficace le Q.Q.O.Q.C.P. est la première check-list pour réfléchir connue. Cette méthode fonctionne particulièrement bien en mind-mapping car elle est un outil de brainstorming emblématique tout comme le mind-mapping.

Le Q.Q.O.Q.C.P. est d’un emploi universel

Ces 6 questions clarifient tous les sujets dans tous les cas !

Le Q.Q.O.Q.C.P. : « Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? » est toujours utile pour :

  • réunir et structurer l’information sur un sujet
  • rédiger un compte-rendu, une note, …
  • créer ses propres thinklists

Il devient un réflexe, dès que l’on :

  • s’interroge
  • veut clarifier une impression
  • fouiller sa mémoire

Très factuel, ce canevas est utile pour le travail en groupe, comme pour réaliser des documents, car il arrime au réel et oblige à tout considérer sans jugement à priori. Le Q.Q.O.Q.C.P. est ainsi à la fois apaisant et disciplinant, tant pour la réflexion personnelle que collective. Il désinhibe tout en restant concret.

Ouvrir au maximum

L’efficacité du Q.Q.O.Q.C.P. tient à l’ampleur du questionnement qu’il rend possible. Pour en tirer le meilleur parti il est donc utile de commencer par examiner chacun des 6 mots sous tous les angles possibles. Il sera toujours temps ensuite d’éliminer les branches parasites ou qui dispersent. Ainsi :

  • le « Qui ? » peut indiquer : De qui, Avec qui, Pour le compte de qui…
  • le « Quoi ? » peut indiquer : De quoi s’agit-il ? Avec quoi, en relation avec quoi…
  • le « Où ? » peut indiquer : le lieu, la structure,
  • le « Quand ? » peut indiquer : une date, un échéancier, un délai…
  • le « Comment ? » peut indiquer : de quelle façon, dans quelles conditions, par quel procédé ou orienter vers une quantification (combien) …
  • le « Pourquoi ? » peut indiquer : une cause, un objectif, un motif …

 

Retravailler efficacement la matière première ainsi dégagée

Après avoir tout envisagé, dans un certain désordre, le moment vient de recadrer la réflexion. D’autres canevas, plus orientés solutions, vont alors servir.

A ce stade on a souvent intérêt à repartir de zéro, pour remplir de mémoire le canevas choisi, et ensuite passer en revue les branches du Q.Q.O.Q.C.P. afin de vérifier que tout est pris en compte. Ce va-et-vient met tout en relief.

Pour passer à l’exploitation du Q.Q.O.Q.C.P.  le choix des maps disponibles sur ThinkMapping est vaste. Les rubriques Management et Aide à la décision remplissent naturellement ce rôle. Il faut aussi penser à tout ce qui touche à l’organisation de réunions et à la rédaction.

Ainsi utilisé le Q.Q.O.Q.C.P. devient une porte d’entrée privilégiée vers l’apprentissage du mind-mapping.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This